Anamorphose de Nathy

Publié le par Nastasia

anamorphose, invictus tenebrae 1Titre: Anamorphose (roman appartenant à l’univers Invictus Tenebrae)


Auteur : Nathy


Année de parution : 2012


Editeur : Rebelle (collection Lune de Sang)


Genre : romance paranormale, urban fantasy


Nombre de pages : 311


Prix : 19€ (ou 9,99€ pour l’ebook)


Lieux de l’intrigue : La France et Venise


Appréciation : Coup de cœur


Résumé de l’éditeur :


Que l’on soit vampire ou humain, le passé d’un être laisse des marques indélébiles.


Dante se souvenait de tout.


La violence de l’attaque de Lucrezia. La panique ressentie quand les canines avaient effleuré sa peau et déchiré sa gorge. La douleur épouvantable qui fut la sienne ; le feu parcourant ses veines tandis qu’elle s’abreuvait de son sang. Les soubresauts de son corps refusant la perte de son fluide vital. Son envie de crier, alors qu’aucun son ne pouvait franchir ses lèvres. Des larmes qui coulaient sur son visage pendant qu’elle se délectait de sa vie. Son rire dément, ses humiliations, ses tortures.


Esclave, tel était son nom.


Bien des siècles plus tard, une jeune humaine, Camille, aussi torturée que lui, croisera son chemin. Seront-ils capables d’échapper à leur obscur destin ?

 

Mon avis :


Présentation de l’éditeur :


Ce roman est le premier livre que je lis d’une jeune maison d’édition française nommée Rebelle, que j’ai découverte un peu par hasard sur la blogosphère. J’ai parcouru leur catalogue qui est assez varié et je peux d’ores et déjà vous dire qu’Anamorphose ne sera pas le dernier livre que je lirai de cet éditeur. Alors si vous ne connaissez pas cette maison d’édition, je vous recommande d’aller faire un tour sur son site pour découvrir ses différentes collections et publications.


Anamorphose en quelques mots :


Venons-en à présent au sujet principal de ma chronique le roman Anamorphose. Si je devais parler de ce roman en quelques mots, je dirais qu’il s’agit d’une romance paranormale assez sombre qui se déroule à notre époque (on peut classer le roman dans le genre de l’urban fantasy) entre une humaine et un vampire, qui tous les deux ont un passé douloureux. Tout au long du roman, on observe ainsi l’évolution de leur relation autour de laquelle une intrigue plus vaste se développe, avec une alternance entre les chapitres consacrés au point de vue de Dante et ceux consacrés à celui de Camille.


Je tiens cependant à apporter une petite précision quant au contenu de ce roman, car avec les publications de maisons d’éditions telles que Milady et J’ai Lu  le genre de la romance paranormale est devenu pour certains synonyme de romans avec beaucoup de scènes de sexe souvent très détaillées. Or, Anamorphose ne ressemble ni de près ni de loin à la confrérie de la dague noire de J. R. Ward par exemple. Certes, les personnages sont loin d’être asexués et il y a quelques passages empreints d’érotisme, mais ce n’est absolument pas l’élément central du roman. L’auteur se concentre davantage sur la psychologie de ses personnages et le développement d’une relation entre deux personnages profondément torturés.


-L’univers imaginé par l’auteur :


Nathy se propose dans ce roman d’introduire l’univers d’Invictus Tenebrae, où les vampires vivent  parmi les humains sans que ceux-ci se doutent de quoique ce soit. Les vampires sont organisés en clans, qui ont chacun un chef qui les dirigent. Au dessus des clans, il y a un conseil et un roi ou un prince (désolé ma mémoire me fait défaut) du nom d’Edern qui a la particularité de faire partie des anciens vampires nés ainsi (il n’a donc jamais été humain). Enfin, il existe une caste spéciale de soldats d’élite parmi les vampires. Dans l’ensemble, j’ai trouvé l’idée intéressante et j’aimerais bien en apprendre davantage sur cet univers et notamment Edern.


-Les personnages :


Dans ce livre, l’auteur a réalisé un travail conséquent sur la psychologie de ses personnages qui est vraiment bien exploitée. C’est un des points fort du roman et une des choses qui m’a le plus plu dans ce livre. On peut ainsi vraiment entrer dans la tête de nos deux protagonistes principaux, les analyser de l’intérieur grâce à l’alternance des points de vue entre les différents chapitres, et donc mieux les comprendre. En outre, j’ai trouvé nos deux personnages principaux très attachants, et j’ai également apprécié des personnages plus secondaires comme les deux amis en couple de Camille et les deux amis de Dante, avec toutefois une préférence pour Cathal.


-Une romance bien construite :


Ici vous ne trouverez ni cliché ni scène de sexe à la chaîne comme je le disais plus haut, mais bien la naissance et la construction d’une relation entre deux êtres à la psyché complexe. Pour moi, cette relation est particulièrement bien développée par l’auteur et je l’ai trouvé vraiment touchante.


-Le style de l’auteur :


Je n’ai aucun reproche à faire à l’auteur en ce qui concerne son style. Je l’ai trouvé bien travaillé et agréable à lire.


Conclusion :


Anamorphose fait partie de ces lectures qui vous touchent profondément d’un point de vue émotionnel et qui marquent votre esprit, rendant impossible le fait qu’on l’oublie une fois la lecture finie. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre et j’espère également que cela sera le cas avec la trilogie de l’auteur situé dans le même univers et consacrée au personnage de Cathal. Le premier tome de cette trilogie doit paraître aux éditions Rebelle vers le 10 décembre.


Challenges :


-Romance Paranormale :

 

challenge victoria francès


-Trop mortel :

 

Challenge trop mortel


ABC 2012 littérature de l’imaginaire :

 

1111290447301291289112699

Publié dans Romance paranormale

Commenter cet article

Candyshy 04/12/2012 10:47

oui ça nous touche cette lecture grâce à cette auteure très douée avec sa plume et son imagination :)
et effectivement c'est loin de certaines romance paranormale mais tout aussi addictif
je suis ravie que cela t'ai plu maintenant reste à attendre Cathal