Demonica, tome 1 : Plaisir déchaîné de Larissa Ione (partenariat)

Publié le par Nastasia

demonica t1

Titre: Plaisir déchaîné, Demonica tome 1

 

Titre en VO: Pleasure Unbound

 

Auteur : Larissa Ione 

 

Année de parution : 2012

 

Editeur : Milady

 

Genre : Romance Paranormale érotique

 

Nombre de pages : 462

 

Prix : 8,70€

 

Lieu  et époque de l’intrigue : New York à notre époque.

 

Résumé de l’éditeur :

 

Il est un endroit où l’extase peut vous coûter la vie.

 

Tayla Mancuso est tueuse de démons. Mais sa vie bascule le jour où elle se réveille, grièvement blessée, dans un hôpital peu commun. Eidolon, le chirurgien qui lui sauve la vie est un incube et, malgré la haine qu’elle voue à son espèce, la jeune femme ne peut résister à ses charmes…

 

Tayla est alors confrontée à un terrible dilemme : trahir les siens ou l’homme qui la fait se consumer de désir ?

 

Mais la séduisante tueuse n’est pas la seule à être en émoi. Et la fascination d’Eidolon pour cette ennemie jurée pourrait bien coûter la vie au démon.

 

D’autant qu’il ne devrait pas perdre son temps avec une humaine : la folie va l’emporter s’il ne trouve pas une compagne démoniaque au plus vite. Eidolon pourrait-il oser l’impensable et s’offrir corps et âme à la tueuse ?

 

Remerciements :

 

Un grand merci aux éditions Milady et au forum livraddict pour m’avoir permis de découvrir ce livre en partenariat.

 

 

Mon avis :

 

J’ai un avis très mitigé sur cette lecture, car il y a de bonnes choses mais également beaucoup de défauts gênants.

 

L’avantage de ce livre :

 

Ce livre part avec l’avantage de nous proposer quelque chose de nouveau en romance paranormale, puisque ici il s’agit de démons et non pas de vampires comme dans la majorité des livres du genre qu’on nous propose actuellement en France. Ne vous méprenez pas sur mes propos, j’aime beaucoup les histoires avec des vampires mais seulement un peu de nouveauté et de variété ne font pas de mal.

 

L’univers développé par l’auteur :

 

La mythologie développée par l’auteur avec les différentes races de démons, les wargs (loups-garous), les autres espèces de garous, les vampires et les aegis (tueurs de démons) était plutôt intéressante. Mais elle a été exploitée de façon trop superficielle et même mal exploitée on pourrait dire dans ce tome. En effet, tout au long du livre tout un tas de races de démons différentes font leur apparition sans aucune explications pour plusieurs d’entre elles. Pourtant, il y a un lexique au début du livre où il aurait été bienvenu de répertorier toutes ces races, ainsi que d’autres mots spécifiques à l’univers de l’auteur que l’on croise au fil des pages. J’ai trouvé ce lexique vraiment trop pauvre. Je n’aurais pas non plus été contre le fait de voir le fonctionnement de la cellule aegi d’un peu plus près dans ce tome, puisque Tayla l’évoque beaucoup mais ne s’y rend que deux fois dans tout le tome.

 

L’intrigue :

 

L’entrée en matière est un peu difficile dans ce livre. Pour tout dire, j’ai trouvé les deux premiers chapitres un peu brouillons parce que l’auteur déverse un flot d’informations sur le lecteur comme si celui-ci était déjà familier de son univers alors que ce n’est pas le cas. Par conséquent, on se sent soit un peu perdu soit on est agacé parce qu’on ne comprend pas tout. Mais hormis ce début un peu difficile j’ai trouvé l’idée de l’intrigue plutôt pas mal, même si elle aurait pu être mieux exploitée. Mais cela j’y reviendrai un peu plus bas dans les défauts du livre.

 

Les personnages :

 

Les personnages que l’auteur nous propose dans ce livre m’ont bien plu, qu’il s’agisse du couple principal ou des personnages secondaires.

 

J’ai été particulièrement touchée par le personnage de Tayla (l’héroïne) qui a été vraiment bien exploitée par l’auteur. Je me suis vraiment attachée à elle, j’ai été émue par son histoire, sa souffrance, sa solitude et j’ai suivi son évolution avec intérêt. Le premier rôle masculin, Eidolon, est moins attachant mais je l’ai trouvé sympathique. Concernant les personnages secondaires, j’ai très envie d’en apprendre davantage sur les deux frères d’Eidolon : Shade et Wraith. Je dois dire que j’ai été touchée par le lien affectif qui lie les trois frères.

 

Les défauts du livre :

 

Au fil de ma lecture, j’ai pu répertorier plusieurs défauts qui m’ont vraiment gênée dans ma lecture :

  • Une vulgarité gratuite qui m’a agacée plus d’une fois.
  • Une intrigue qui est noyée par la surabondance de scènes de sexe.
  • Des phrases malheureuses dont on aurait pu se passer : « Je parie que vous pourriez faire renoncer une femme à tous ses sex toys».
  • Des phrases étranges qui doivent avoir un sens surtout pour l’auteur : « Si le château de Dracula s’envoyait en l’air avec un hôpital, voilà le genre de petit bâtard qui pourrait en résulter ».
  • J’ai vraiment ri par moment et pas pour les bonnes raisons. En effet, j’ai ri pendant des moments qui se voulaient érotiques ou sensuels et je ne pense pas que c’était l’effet désiré par l’auteur. Le moment où elle dit que le sexe d’Eidolon forme une tente à l’avant de son pantalon m’a beaucoup fait rire. De même que celui où elle associe l’odeur d’Eidolon à une odeur de chocolat noir, qui serait irrésistible pour les femmes.
  • Enfin, il y a des moments où les personnages ressentent une excitation sexuelle totalement inappropriée. Ce qui donne l’impression qu’on a vraiment du sexe pour du sexe dans le livre. Par moment, ces réactions vont même jusqu’à casser l’émotion du moment.

Conclusion :

 

L’auteur avait une bonne idée de base pour son livre, qu’elle n’a pas su bien exploiter. Cela est bien dommage car ça nous donne un livre assez moyen en fin de compte.

 

Cette série a été présentée comme la révélation bit-lit de l’année 2012 pour Milady, autant vous dire que pour moi on en est loin. Il existe plusieurs séries que je trouve bien meilleures dans le genre.

 

Je pense tout de même lire le tome 2 car Shade m’intrigue et j’ai envie de voir si cette série s’améliore.

 

Extrait :

 

« -Où allons-nous ?

 

-Au parking.

 

-Au parking ?

 

Cela paraissait tellement normal.

 

-Vous vous attendiez à voguer sur une mer de lave ?

Montée sur des chiens des Enfers, peut-être ?

 

Elle sentit ses joues lui brûler, parce que cela lui avait traversé l’esprit.

 

-Non.

 

-Nos patients sortent généralement par la grande porte, mais vous trouveriez sans doute les alentours très inhospitaliers, alors je vais vous raccompagner chez vous.

 

-En voiture ?

 

-Mon chariot de feu est au garage.

 

-Inutile d’être arrogant. »

 

 

Challenge :

 

Challenge cat bones

 

Publié dans Partenariats

Commenter cet article

Mabiblio1988 09/07/2012 18:44

Malgré ton avis assez mitigé, cette saga me tente bien.

Nastasia 16/07/2012 14:21



Peut-être qu'elle te plaira davantage qu'à moi.



Lilichat 02/06/2012 11:17

J'ai lu plusieurs avis mitigés sur ce livre, comme il fait partit de mes lectures du mois de juin. Je vais pouvoir me faire mon idée^^

Nastasia 06/06/2012 08:12



J'irai voir ton avis alors^^



Candyshy 01/06/2012 14:11

J'espère que le second tome te plaira +
bisous :)

Nastasia 01/06/2012 22:36



Je l'espère également.


Bisous =)



Luthien 01/06/2012 11:18

Je viens aussi de finir se livre et je suis daccort avec toi sur plusieur point. J'ai aussi trouvé le debut un peut brouillon. Je suis contente de voire que je ne suis pas la seul à qui il a fait
un effet mitigé, j'avais peur d'avoir louper un truc.
En revanche moi j'adore le phrase du "chateau de draculat et de l'hopital".

Nastasia 01/06/2012 22:31



Oui c'est vrai que ça rassure quand on est pas la seule à avoir eu tel ou tel ressenti sur un livre.


Comme quoi cette phrase n'aura pas été bizarre pour tout le monde.