La Roue du Temps, tome 1 : L'Oeil du Monde de Robert Jordan (partenariat)

Publié le par Nastasia

rouedutemps1

Titre: L’Œil du Monde, La Roue du Temps tome 1

 

Titre en VO: The Eye of the World

 

Auteur : Robert Jordan 

 

Année de parution : 2012

 

Editeur : Bragelonne

 

Genre : Fantasy

 

Nombre de pages : 844

 

Prix : 25€

 

Résumé de l’éditeur :

 

La Roue du Temps tourne et les Âges naissent et meurent, laissant dans leur sillage des souvenirs destinés à devenir des légendes.

 

C’est la Nuit de l’Hiver dans la contrée de Deux-Rivières et, en ce soir de fête, l’excitation des villageois est à son comble. C’est alors qu’arrivent trois étrangers comme le jeune Rand et ses amis d’enfance Mat et Perrin n’en avaient jamais vu : une dame noble et fascinante nommée Moiraine, son robuste compagnon et un trouvère.

 

De quoi leur faire oublier ce cavalier sombre et sinistre aperçu dans les bois, dont la cape ne bougeait pas en plein vent…

 

Mais, quand une horde de monstres sanguinaires déferle et met le village à feu et à sang, la mystérieuse Moiraine devine qu’ils recherchaient quelqu’un : pour les trois amis l’heure est venue de partir. Car la Roue du Temps interdit aux jeunes gens de flâner trop longtemps sur les routes du destin...

 

Remerciements :

 

Je tiens à remercier les éditions Bragelonne et le forum livraddict pour m’avoir donné l’opportunité de découvrir ce livre en partenariat.

 

Mon avis :

 

J’attendais beaucoup de ce livre annoncé comme la sortie de l’année en fantasy chez Bragelonne et dont le résumé semblait me promettre d’être dépaysée, transportée dans un univers qui me ferait voyager et rêver. Mais je suis finalement déçue car je n’ai rien connu de tout cela en lisant ce livre qui m’a laissé indifférente, insensible à son histoire au point d’en être ennuyée. Je suis vraiment déçue de ne pas avoir réussi à être suffisamment captivée par l’histoire pour me laisser entraîner dans ce récit en voulant en savoir toujours plus. Au lieu de cela, j’ai eu l’impression de lire un livre très très long, sans réussir à entrer réellement dans l’histoire et je pense que c’est là que se situe le principal problème pour moi. N’ayant pu entrer dans l’histoire, je n’ai pu prendre part à l’aventure aux côtés des personnages, suivre leur progression avec plaisir, et je me suis ennuyée.

 

C’est  d’autant plus frustrant qu’on se retrouve dans de la fantasy du même genre que celle de J. R. R. Tolkien, que j’avais tellement appréciée dans le Silmarilion et sa trilogie du Seigneurs des anneaux. Et pourtant, la magie n’a pas opéré avec ce premier tome de la Roue du Temps. Je n’ai pas réussi à apprécier plus que ça ce livre, qui s’il est un peu long à démarrer (il faut attendre la 90ème page pour que l’histoire débute réellement, ce qui la précède étant une longue introduction du récit) nous offre tout de même une vraie histoire, un univers très riche (heureusement qu’il y avait un glossaire et des cartes), un style d’écriture élégant et agréable à lire et une belle palette de personnages.

 

Concernant les personnages je n’ai pas réussi à vraiment m’attacher à eux, ce qui est dommage. De plus, j’ai trouvé qu’ils étaient beaucoup trop nombreux dès les cent premières pages du livre et qu’on pouvait facilement s’y perdre entre tous les noms cités, ce qui n’est pas le mieux pour aider son lecteur à trouver ces marques dans l’univers et l’histoire proposés par l’auteur.

 

Conclusion :

 

Alors je le regrette sincèrement mais pour moi la Roue du Temps n’est pas la révélation de l’année et très loin du coup de cœur. Cependant, ce n’est pas un mauvais livre, loin de là, et je pense que s’il ne m’a pas plu plus que ça à moi il pourra plaire à beaucoup d’autres.

 

 

Challenge ABC- littérature imaginaire 2012 :

 

1111290447301291289112699

Publié dans Partenariats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mélinn 29/04/2012 20:05

ton avis refroidi et me donne pas envie du tout

Nastasia 30/04/2012 21:30



C'est sûr que mon avis doit pas trop donner envie de lire ce livre malheureusement pour lui.