La voie des ombres, l'ange de la nuit tome 1 de Brent Weeks (partenariat)

Publié le par Nastasia

9782811205195Titre : La voie des ombres, le tome 1 de la série l'Ange de la Nuit

Auteur : Brent Weeks

Année de parution: 2011

Editeur : Milady

Genre : Fantasy

Nombre de pages : 694

Résumé de l'éditeur (quatrième de couverture) :

Le tueur parfait n'a pas d'amis, il n'a que des cibles.
Pour Durzo Blint, l'assassinat est un art et il est l'artiste le plus accompli de la cité, grâce à des talents secrets hérités de la ni des temps.
Pour Azoth, survivre est une lutte de tous les instants. Le petit rat de la guilde a appris à juger les gens d'un seul coup d'oeil et à prendre des risques - comme proposer à Durzo Blint de devenir son apprenti.
Mais pour être accepté, il doit commencer par abandonner son ancienne vie, changer d'identité, aborder un monde d'intrigues politiques, d'effroyables dangers et de magies étranges, et sacrifier ce qui lui est le plus précieux...
 

Mon avis :

-Remerciements :

Avant de donner mon avis sur ce livre je tiens à remercier Milady (éditeur) et Livraddict (forum), pour m'avoir permis de découvrir ce livre en participant à un partenariat.


-Introduction :

Ce livre est à classer parmi les livres de la fantasy qui traite de guildes et d'assassins, comme Farlander (paru chez Bragelonne) et Lame damnée (tome 1 de la série Assassini qui vient de paraître chez Bragelonne). La courte phrase qui figure sur la couverture de ce livre : « le tueur parfait n'a pas d'amis, il n'a que des cibles » résume bien à elle seule l'univers de ce livre, qui est un monde sombre et impitoyable où survivre est une lutte de tous les instants. Ce livre offre une histoire avec beaucoup de souffrance, d'amertume, de haine et de morts, donc si vous êtes trop sensibles de nature cet ouvrage n'est pas fait pour vous. En revanche, si vous aimez les livres de fantasy avec de nombreux combats et beaucoup d'action vous ne serez pas déçu.
 

-L'intrigue :

L'intrigue de ce premier tome est très bien ficelée, l'auteur nous offre à divers moments de l'ouvrage des révélations et des retournements de situations époustouflants. Cependant, j'ai trouvé que celle-ci est longue à se mettre en place, ce qui est dommage puisqu'il m'a fallu à peu près 200 pages pour vraiment rentrer dans l'histoire. Mais une fois qu'on est bien entré dedans on a du mal à lâcher ce livre, dont l'histoire est vraiment prenante.



-L'univers créé et développé par l'auteur :

L'univers développé par l'auteur dans ce premier tome et dont une carte figure au début du livre est intéressant, mais pas assez exploité à mon goût. De plus, j'ai trouvé que la présentation de cet univers était un peu gauche et en donnait une vision un peu floue au lecteur. L'auteur se met au début du livre à nous faire une petite description des différents types d'architectures des différents peuples de son univers alors qu'on ne les connaît pas encore vraiment. Par conséquent, j'ai trouvé cette description ennuyeuse et inutile. Il aurait mieux valu qu'il nous fasse un petit cours d'histoire et de géographie sur son univers dès le départ, pour que le lecteur puisse bien visualiser le monde dans lequel les personnages évoluent. Fort heureusement ce défaut se corrige au fur et à mesure qu'on avance dans la lecture, puisque à force de retrouver les mêmes noms de lieu et de peuple on finit par les retenir et donc ce n'est plus si flou.
 

-La narration :

Le type de narration proposait ici par l'auteur est original, car il nous offre une alternance des points de vue entre différents personnages, alors que dans ce type de fantasy on est plutôt habitué à avoir seulement le point de vue du héros. Le passage d'un point de vue à un autre est intéressant et plutôt agréable pendant qu'on progresse dans sa lecture, hormis au début du livre. J'ai trouvé cela plus déstabilisant qu'autre chose au début.
 

-Les personnages :

Ce livre nous offre une palette de personnages impressionnante, rien qu'en comptant les personnages principaux et les personnages secondaires récurrents. Le point très positif que l'on peut souligner ici, c'est que malgré le grand nombre de personnages l'auteur a réussi à faire en sorte que le lecteur ne se sente pas perdu, et cela ce n'était pas gagné d'avance.

Les deux personnages centraux autour desquels s'organisent toutes cette histoire sont Durzo Blint et Azoth. C'est avec leur rencontre à tous les deux que leurs vies sont changées, mais aussi que l'histoire du livre commence réellement.

Durzo Blint est un personnage très énigmatique, qui entretient une grande part de mystère jusqu'à la fin du livre. Pour lui l'assassinat est un art et il est le meilleur de sa profession. C'est pour cette raison qu'Azoth va vouloir suivre l'enseignement de celui qui est considéré comme une légende vivante, afin de sortir de la misère dans laquelle il vit et de ne plus jamais avoir peur. J'ai pris un réel plaisir à suivre l'apprentissage d'Azoth auprès de Blint, qui se révèle en effet être l'apprentissage d'un art, celui de l'assassinat. Des arts martiaux aux poisons en passant par la maîtrise des armes rien ne lui est épargné et en même temps Azoth grandit. Du jeune enfant de onze ans un peu naïf au début de l'histoire, il devient un jeune adulte qui a perdu une bonne partie de son innocence, mais il reste malgré tout un personnage attachant.

Pour ne rien révéler d'important sur l'intrigue et ne pas vous gâcher le plaisir de lire, je ne vais pas présenter d'autres personnages et leurs liens avec Azoth et/ou Durzo Blint.

-Conclusion :

Dans l'ensemble j'ai bien apprécié la lecture de ce livre, malgré les points négatifs que j'ai pu relever dans ma chronique. Je vous conseille donc de lire ce livre . Quant à moi, je vais me procurer le tome 2 de cette série parce que j'ai bien envie de connaître la suite de cette histoire.


Encore une fois je remercie Milady et Livraddict pour ce partenariat.

Publié dans Partenariats

Commenter cet article