Le Sang du rock, tome 1 : Wicked Game de Jeri Smith-Ready

Publié le par Nastasia

le sang du rock 1

Titre: Wicked Game, le Sang du rock tome 1

 

Titre en VO: Wicked Game

 

Auteur : Jeri Smith-Ready 

 

Année de parution : 2012

 

Editeur : Milady

 

Genre : Urban fantasy

 

Nombre de pages : 466

 

Prix : 8,70€

 

 

Lieu et époque de l’intrigue : les Etats-Unis à notre époque.

 

Résumé de l’éditeur :

 

Arnaqueuse depuis le biberon, Ciara Griffin a décidé de mettre ses talents commerciaux au service d’une radio dont les émissions nocturnes diffusent de vraies pépites. Le secret des DJ : ce sont des vampires, à tout jamais retenus dans l’époque à laquelle ils ont été convertis.

 

Quand un géant des médias tente de racheter WMMP Radio pour en faire un robinet à tubes, c’est la santé mentale des DJ vampires qui est menacée : sans la musique qui les lie à leur époque, ils risquent de faner. Ciara a alors une idée de génie : révéler l’identité des stars de la radio qu’elle a rebaptisée « WVMP : le sang du rock ! »

 

Mon avis :

 

-Remarques générales sur l’ensemble du livre :

 

Acheté et lu dans la foulée dès sa sortie, il était plus que temps que je chronique ce livre qui était un de mes coups de cœur de ce début d’année. En lisant la quatrième de couverture du livre, j’avais tout de suite était très tentée de l’acheter parce qu’il me semblait novateur et totalement à part parmi tout ce qui se fait actuellement en bit-lit. Et heureusement pour moi, je ne me trompais pas.

 

-Le concept du livre :

 

Le concept des vampires DJ appartenant chacun à un courant musical précis, qui nous est proposé par l’auteur dans ce livre m’a particulièrement plu. D’autant plus que je suis une passionnée de musique (la musique est quelque chose de vitale pour moi, il ne se passe pas une seule journée sans que j’en écoute). Par contre, il faut faire attention au titre qui peut-être trompeur. Les styles de musique représentés n’appartiennent pas tous à la grande famille du rock (j’entends par là le rock, hard-rock, métal, etc…). De mémoire, il me semble que l’un des DJ représente le blues par exemple. Mais cela n’a rien de gênant pour moi, c’est juste que je tenais à le signaler. J’ai également pu faire de belles découvertes musicales grâce à ce livre dont le groupe White Zombie et sa chanson More Human Than Human.

 

-Les personnages :

 

Concernant les personnages, j’ai beaucoup apprécié Ciara qui est une héroïne qu’on ne peut pas vraiment classer du côté des « gentils » ou des « méchants », puisqu’elle oscille entre les deux. Même pour les DJ d’ailleurs on ne sait pas vraiment toujours où on en est avec eux, et je dois dire que le fait qu’on évite le manichéisme avec les gentils d’un côté et les méchants de l’autre dans ce livre m’a beaucoup plu. De plus, j’ai trouvé chaque personnage attachant à sa façon qu’il s’agisse de Ciara, des DJ, de celui qui gère la radio ou du collègue de Ciara.

 

-L’intrigue :

 

L’intrigue est bien menée par l’auteur et tient ses promesses côté divertissement. Je ne me suis pas ennuyée et je n’ai pas trouvé qu’il y avait des passages trop longs. C’est donc une intrigue réussite.

 

-Le style de l’auteur :

 

Je ne me rappelle pas avoir rencontré de difficultés particulières avec le style d’écriture du livre, donc il doit se lire facilement.

 

Conclusion :

 

Ce livre est une très belle découverte, qui amène un vent de fraîcheur parmi les autres parutions dans les genres de l’urban fantasy et de la bit-lit. Il fait partie de mes coups de cœur de l’année et je vous recommande vivement de le lire.

 

Challenge bit-lit 2012:

 

Bit-lit-2012--logo-6-jpg[1]

Publié dans urban fantasy

Commenter cet article

Mélinn 02/05/2012 16:47

ahhhh arrete de me tenter lool

Nastasia 04/05/2012 18:54



Je vais peut-être essayer de faire un effort de ce côté-là lol