Lecture commune Magie d'entreprise, Femmes de l'autremonde tome 4 de Kelley Armstrong

Publié le par Nastasia

couv50918320

Titre : Magie d’entreprise, Femmes de l’Autremonde tome 4

  

Titre en VO: Women of the Otherworld, book 04: Industrial Magic

 

Auteur : Kelley Armstrong

 

Année de parution: 2010

  

Editeur : Milady

  

Genre : urban fantasy

 

Nombre de pages : 625

 

Prix : 9€

 

Lieu et époque de l’intrigue: Les Etats-Unis à notre époque.

 

Résumé de l’éditeur (quatrième de couverture) :

 

Une jeune sorcière vient d’être agressée et laissée pour morte. Paige et Lucas se lancent à la poursuite du tueur et découvrent bien vite qu’il n’en est pas à sa première victime. Leur enquête les mettra aux prises avec une célébrité pratiquant la nécromancie, une divinité celtique qui lance des vannes, un fantôme très énervé et un groupe de vampires qui auraient vraiment préféré figurer dans un roman d’Anne Rice…

Quant à Paige, le combat qui l’attend est de ceux qui font grandir en un clin d’œil les jeunes femmes impétueuses… si elles y survivent.

 

Mon avis :

 

Après un moment de flottement au début de la lecture de ce livre, j’ai vraiment réussi à pénétrer dans l’histoire de ce quatrième tome d’une série que j’adore, les trois premiers tomes ayant été de véritables coups de cœur. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un coup de cœur, il s’agit d’une très très bonne lecture où j’ai été ravie de retrouver Paige et Lucas mais également les autres personnages de cette série.

 

Si le troisième tome nous avait offert un premier aperçu de l’univers des cabales et plus particulièrement de la cabale Nast, celui-ci nous fait plonger tête la première dans l’univers des cabales qui est bien plus approfondi dans ce tome. On fait ainsi la connaissance des membres de la famille de Lucas (son père surtout, mais également ses frères) à travers qui on en apprend plus sur le fonctionnement d’une cabale (je rappelle que Lucas est le fils du dirigeant de la Cabale Cortez qui est la cabale la plus puissante).

 

Mais les cabales ne sont pas les seuls éléments de la société surnaturelle auxquels nous sommes confrontés dans ce tome. En effet, celui-ci nous présente une large palette de créatures surnaturelles en tout genre. Si on connaissait déjà les mages, les sorcières, les vampires, les semi-démons et les loups-garous, on fait à présent la connaissance des nécromanciens, des médiums, des druides et des fantômes. Kelley Armstrong continue ainsi d’élargir et d’approfondir son univers qui est toujours aussi passionnant et de plus en plus riche tome après tome, à tel point que j’attends avec impatience de voir quelles nouvelles créatures surnaturelles feront leur apparition dans les prochains tomes.

 

En ce qui concerne les personnages qui sont nombreux dans ce tome, je n’ai pas été déçue. En effet, si l’on retrouve Paige et Lucas que je trouve toujours aussi adorables et plus mature dans le cas de Paige, mais également Savannah qui n’a pas changé, on retrouve également dans ce tome des personnages des deux premiers tomes. Dans le troisième tome, j’avais été déçue de la quasi absence d’Adam. Alors, quand il a fait une apparition assez importante dans ce tome j’étais contente de le retrouver. Tout comme Paige, Adam a bien changé depuis le second tome et est désormais plus mature. Mais ce qui m’a fait le plus plaisir c’est le retour de la meute dans ce tome, avec Elena et Clay mais également Jeremy. Il y a également trois autres personnages du tome 2 qui font une apparition dans ce tome mais je ne dirai rien afin de ne pas vous gâcher la surprise.

 

Du côté des nouveaux venus, j’ai beaucoup apprécié le personnage de Jaime que j’ai trouvé sympathique et drôle (elle sera l’héroïne du tome 7). En revanche, mes sentiments par rapport au personnage d’Edward sont plus partagés. D’un côté, je n’ai pas pu m’empêcher de compatir à sa douleur. Mais d’un autre côté j’étais totalement dégoûtée par ce qu’il avait fait sans état d’âme pour ses recherches.

 

Les références à la mythologie celtique, mais surtout à la mythologie grecque m’ont ravie car je suis passionnée par les mythologies grecque, romaine et égyptienne depuis de nombreuses années.

 

La fin du livre m’a beaucoup plu, parce qu’avec la brusque accélération des événements  qui s’enchaînent dans les dernières pages, on est dans le même état de stress que les personnages et on est complètement plongé dans l’action jusqu’au dénouement final. On vit réellement de l’intérieur la fin de ce livre.

 

Le seul petit bémol de ce livre ce sont les nombreuses coquilles qui y sont présentes, ce qui n’était pas le cas dans les tomes précédents.

 

Conclusion :

 

Ce quatrième tome m’a donc beaucoup plu et c’est avec plaisir que je me lancerai dans la lecture du cinquième tome qui est consacré à Eve.

 

Extrait (il s’agit bien entendu d’un extrait sans spoiler):

 

p.576 « -Oh mon Dieu, s’exclama Jaime en inspectant mon costume. On a oublié le sac !

-Quel sac ? demanda Clay. Pourquoi est-ce qu’une dryade aurait besoin de…

-Un sac de soirée, dit Cassandra. Un sac à main.

-Elle en a un. Il est sur le lit.

-Celui-là est pour la journée, répondit sèchement Cassandra.

-Pourquoi, ils se transforment au coucher du soleil ? »

 

Vous pouvez aller voir ci-dessous l'avis des autres participants de cette lecture commune:

Simi, Yumiko, Plumeline

 

 

Ce livre a également été chroniqué dans le cadre de plusieurs challenges:

 

-Fang's addict:

fangsaddict1

-good wings/bad wings:

 challe13

-The end of story:

 ll+%25282%2529

-Magie et sorcellerie littéraire:

challenges+Magie+%2526+Sorcellerie

Publié dans Femmes de l'Autremonde

Commenter cet article

Yumiko 06/11/2011 20:23


Je n'ai pas autant adoré, puisque la première moitié m'a vraiment semblé interminable. Par contre, j'aime l'évolution de Paige et de Lucas qui sont devenus un couple génial à suivre. Je me réjouis
de voir ce que l'auteur nous réserve avec Eve :)


Nastasia 07/11/2011 09:45



C'est vrai que le couple Lucas/Paige est vraiment mignon et adorable dans ce tome, j'espère qu'on continuera à les voir régulièrement dans cette série. Vivement la LC de ce cinquième tome=)



Simi 04/11/2011 16:10


J'adore l'extrait que tu as choisi, j'étais pliée sur le moment, c'est typiquement une réaction de mec !

Sinon, comme souvent avec cette saga, le début est un peu laborieux, le temps de replonger mais finalement une fois qu'on entre dans l'histoire, on ne décroche plus avant la fin...


Nastasia 04/11/2011 17:20



Pareil je n'ai pas pu m'empêcher de rire en lisant ce passage. Un moment j'ai hésité avec celui de la maison de John mais c'était trop long et j'apprécie trop le personnage de Clay.