Magies secrètes d'Hervé Jubert (partenariat)

Publié le par Nastasia

Magies secrètesTitre: Magies secrètes


Auteur : Hervé Jubert


Année de parution : 2012


Editeur : Le pré aux clercs (collection Pandore)


Genre : Steampunk


Nombre de pages : 313


Prix : 16€


Appréciation : J’ai aimé


Remerciements :


Je tiens à remercier les éditions Le pré aux clercs et le forum livraddict pour m’avoir permis de découvrir ce livre dans le cadre d’un partenariat.

 

Résumé de l’éditeur :


L'empereur de Sequana veut faire disparaître la magie de sa cité et persécute les êtres féeriques. Ils trouvent refuge dans l'hôtel de Beauregard, un détective de l'étrange qui travaille officiellement pour le pouvoir. Depuis quelque temps, des sorts sèment le chaos dans la cité. Une entité maléfique répand la terreur, personne n'est à l'abri. Armé de sa canne-épée, assisté de la jolie Jeanne aux étranges pouvoirs, Beauregard enquête dans les ruelles et les palais de la capitale, transformée en théâtre de cauchemars.

 

Mon avis :


Magies secrètes n’a pas été un coup de cœur pour moi, mais je ne l’en ai pas moins beaucoup apprécié pour son côté original. Ce livre fait sans aucun doute partie des livres un peu à part qui se démarquent clairement des autres quand on les lit. En effet, c’est un univers étrange, particulier et complexe que l’auteur nous propose de découvrir dans ce livre. Or, c’est cela qui fait une grande partie du charme de ce livre, où humains et créatures féériques cohabitent dans la cité de Sequana. Cette cité n’étant autre que la ville de Paris revisitée par l’auteur, mais que l’on reconnait sans peine grâce aux multiples références à des lieux et des monuments célèbres de la ville. Les références, les allusions et les clins d’œil sont justement légions dans cet ouvrage et donnent lieu à un second niveau de lecture à côté duquel il serait fort dommage de passer. On s’aperçoit ainsi, avec amusement pour ma part, que les empereurs Obéron Ier et Obéron III ne sont autre que Napoléon Ier et Napoléon III. De même, le fameux Hoffman qui « défigure » Sequana en perçant de grandes artères et en voulant réaménager la ville n’est autre que le baron Haussmann. Il y a également quelques clins d’œil amusants qui parsèment ce texte, comme le lapin qui permet de retrouver son chemin et qui est un clin d’œil à peine voilé à Alice aux pays des merveilles ; ou encore le célèbre atelier de tapisseries des gobelins à Paris auquel il est fait référence en imaginant que ce sont de vrais gobelins qui auraient fait les tapisseries. Tout ce jeu de références, d’allusions et de clin d’œil m’a beaucoup amusé tout au long de l’œuvre et j’ai pensé que cela était vraiment très bien trouvé de la part de l’auteur.


J’ai également beaucoup apprécié le mode de narration un peu particulier de l’histoire que l’auteur a employé. Hervé Jubert utilise énormément les notes de bas de pages choses assez rares dans les romans pour être remarqués. En effet, quasiment à chaque page on a au moins une note où le narrateur de l’histoire nous donne des informations supplémentaires, et parfis d’une façon qui peut nous faire sourire. Je pense que l’auteur a fait ce choix aussi bien pour donner une touche d’originalité  à la forme de son texte que pour éviter les lourdeurs et les longueurs que ces informations auraient donné à ce texte s’il n’avait pas fait le choix de les séparer de celui-ci. Ça peut peut-être dérouter un peu le lecteur au début, mais on s’y habitue très rapidement et je pense que c’est pour le mieux.


Les personnages ne sont bien entendu pas étrangers à mon appréciation de ce livre. Si j’ai apprécié la personnalité de Beauregard et le personnage de Jeanne, je me suis également attachée à des personnages plus secondaires comme Isis et Albert.


La plume de l’auteur est très agréable à lire et vraiment travaillée, ce qui permet de jouir en même du plaisir de la forme et du contenu du texte.


Conclusion


J’ai passé un très bon moment avec ce livre à la construction complexe, qui a dû nécessiter un grand travail de la part de l’auteur. Je recommande la lecture de ce livre qui est pour moi à découvrir pour son côté « à part ».

Publié dans Partenariats

Commenter cet article

Zina 07/01/2013 16:53

J'ai comme toi apprécié l'originalité et la richesse du roman, j'ai par contre regretté le peu de développements de l'intrigue.

Nastasia 31/01/2013 11:29



Oui c'est vrai que côté intrigue ça manquait de développement.



mabiblio1988 06/01/2013 12:09

Un petit message pour te souhaiter une bonne année 2013 :D

Nastasia 07/01/2013 00:23



C'est très gentil^^


 


Bonne année 2013 à toi aussi :D



Yumiko 03/01/2013 13:22

J'attendais d'avoir un peu des critiques sur ce livre avant de ma lancer. J'avais hésité entre découvrir celui-ci ou Les adversaires quand j'en ai l'occasion et j'ai finalement opté pour ce
dernier. Mais tu me donnes bien envie de prolonger ma découverte de la collection Pandore :)

Nastasia 03/01/2013 15:09



Je suis contente de t'avoir donné envie de découvrir ce livre avec mon article :)


 


Je n'ai pas encore eu le temps de découvrir les adversaires, mais je le ferai un jour ou l'autre.