Marquée de P.C et Kristin Cast (tome 1 de la maison de la nuit)

Publié le par Nastasia

9782266187008

 

Résumé (quatrième de couverture):

Dans un monde qui pourrait être le nôtre vit Zoey Redbird, une adolescente presque comme les autres...
Un soir après les cours, un jeune homme inquiétant s'approche d'elle. Soudain, il la désigne du doigt et lui dit : « Zoey, ta mort sera ta renaissance, ton destin t'attend à la Maison de la Nuit. » À ces mots, une marque mystérieuse apparaît sur son front. Zoey est terrifiée mais ? elle le sait ? elle doit intégrer le pensionnat où sont formés les futurs vampires, pour y réussir sa Transformation ou... mourir.
 
Mon avis:
 
Ce livre m'a  déçue, car j'en attendais bien plus que ce qu'il avait à m'offrir. Pour moi, ce livre est un bon livre pour se détendre et ne pas trop réfléchir, mais il ne fait pas partie des meilleurs livres que j'ai pu lire. Cependant dire que c'est un mauvais livre serait injuste, et c'est pourquoi je vais vous dire de ce pas ce qui m'a plu et déplu.
 
Pour commencer, je dois dire que j'ai bien failli lâcher le livre avant d'avoir dépasser les trente pages à cause du style d'écriture. Il a été littéralement horripilant pour moi durant ces premières pages, surtout que l'histoire, qui débute seulement, ne peut pas compenser les lacunes et la pauvreté du style. Pour moi, le style aurait pu être mieux pour un livre destiné aux adolescents. Le style n'est même pas au niveau des lectures que je faisais quand j'étais une jeune adolescente (quand j'avais entre 12 et 14 ans). En outre, le niveau de langue n'est pas en adéquation parfois avec le personnage qui parle.
 
En revanche, il faut bien reconnaître que ce sont l'histoire et l'originalité du mythe du vampire revisité par P.C et Kristin Cast, qui sauvent ce livre. L'idée de la marque et de la transformation incertaine pour devenir vampire est réellement originale, et m'a immédiatement séduite. C'est la raison pour laquelle je n'ai pas regretté d'avoir continué le livre, malgré un début laborieux. La famille de Zoé, notre héroïne est un cliché de la littérature, mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier l'histoire. De même, la rivalité entre Aphrodite et Zoé est un classique, mais je l'ai aimé.
 
Je tiens également à souligner que j'ai été agréablement surprise par les références culturelles, développées par les auteurs dans cette histoire, et notamment celles relatives à la mythologie.
 
En ce qui concerne les personnages, on pourrait reprocher le manque de développement de certains d'entre eux, mais je pense que cela ait voulu pour qu'on en apprenne plus dans les prochains tomes. Je ne ferais donc pas de critique négative à ce sujet, mis à part leur côté un peu trop stéréotypé.
 
Enfin, la fin de ce livre m'a séduite et m'a donné envie d'en savoir plus. C'est donc un assez bon livre dans l'ensemble, dont le potentiel est malheureusement en partie gâché par le style. Je ne suis pas sûre de lire la suite ou du moins pas dans l'immédiat.
 
 
 
 

Publié dans Young adult

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article