Minuit, tome 5 : Le Voile de Minuit de Lara Adrian

Publié le par Nastasia

minuit 5

Titre: Le Voile de Minuit, Minuit tome 5

 

Titre en VO: Veil of Midnight

 

Auteur : Lara Adrian

 

Année de parution : 2011

 

Editeur : Milady

 

Genre : Romance Paranormale

 

Nombre de pages : 372

 

Prix : 8€

 

Lieu de l’intrigue : Le Canada et les Etats-Unis.

 

Résumé de l’éditeur :

 

La Lignée est parmi nous depuis toujours : de puissants guerriers vampires mènent une guerre secrète contre les Renégats pervertis par la Soif sanguinaire.

 

Passée maîtresse dans l’art du tir comme dans celui des armes blanches, Renata peut affronter n’importe quel guerrier du sexe opposé, vampire comme humain.

 

Son atout le plus formidable est son extraordinaire talent psychique, un don rare et létal. Mais voilà que l’indépendance qu’elle a durement gagnée est menacée par un étranger, Nikolaï, guerrier vampire à la chevelure d’or qui l’entraîne dans un royaume fait d’ombres… et de plaisirs défiant toute imagination.

 

Mon avis :

 

Avec ce cinquième tome, on entre dans une histoire et une atmosphère totalement différente du précédent. Mais encore une fois le plaisir de la lecture est au rendez-vous avec cette série, et il s’agit même d’un coup de cœur.

 

Ce tome est très riche en rebondissements. Par rapport à l’intrigue générale de la série, des questions laissées en suspens dans le tome précédent trouvent leurs réponses. Mais on découvre également tout un tas de choses, en même temps que nos membres de l’Ordre et nos deux protagonistes principaux, qu’on ne soupçonnait même pas. Bref, du côté de l’intrigue générale de la série et même de l’histoire propre à ce tome, la qualité est au rendez-vous.

 

Même si ma préférence va au troisième tome de la série à cause du couple Elise/Tegan, je dois reconnaître que si on juge le livre dans l’ensemble, ce cinquième tome est le plus abouti de la série à ce jour. De l’action, de l’émotion, des personnages crédibles et bien exploités, tous les ingrédients pour faire un bon livre sont réunis dans ce tome qui m’a conquise.

 

Ce qui m’a particulièrement plu dans ce tome c’est le personnage de Renata, qui est intéressant car elle offre une vision totalement différente de la compagne de sang. En effet, jusqu’à présent aucune des compagnes de sang des tomes précédents n’était une vraie combattante luttant pour sa survie et elle s’en remettait plus ou moins à son cher et tendre pour l’aider et la protéger. Alors que Renata est une vraie guerrière avec un don qui lui permet d’être un adversaire de poids, même si elle ne possède ni la force ni la vitesse d’un vampire. Son côté de battante m’a beaucoup plu, mais j’ai également apprécié son altruisme envers les autres et en particulier son côté protecteur avec Mira (une compagne de sang encore enfant), ainsi que sa fragilité. L’auteur a su trouvé un équilibre pour la personnalité de ce personnage qui la rend crédible et attachante pour le lecteur. Quant à sa relation avec Nikolaï, j’ai aimé la façon dont elle s’est développée au fil du livre. Ce couple est sans aucun doute l’un de mes préférés dans cette série.

 

Conclusion :

 

J’ai eu un gros coup de cœur pour ce cinquième tome, dont le seul défaut est de s’être achevé trop vite. Les évènements survenus dans ce tome à Berlin promettent un tome 6 mouvementé avec Andrea Reichen.

 

Challenges :

 

-bit-lit 2012 :

 

Bit-lit-2012--logo1-[1]

 

-Romance Paranormale :

 

Challenge cat bones

Publié dans Minuit

Commenter cet article