Noblesse oblige, tome 1 : Le duc mis à nu de Sally MacKenzie

Publié le par Nastasia

noblesse oblige 1

Titre: Le duc mis à nu, Noblesse Oblige tome 1

 

Titre en VO: The Nake Duke

 

Auteur : Sally MacKenzie 

 

Année de parution : 2012

 

Editeur : Milady Romance, collection Pemberley

 

Genre : Romance historique

 

Nombre de pages : 338

 

Prix : 7,60€

 

Lieu et époque de l’intrigue : l’Angleterre du XIXème siècle.

 

Appréciation : J’ai aimé.

 

Résumé de l’éditeur :

 

L’habit ne fait pas le duc.

 

La chance ne sourit décidément pas à Miss Sarah Hamilton, fraîchement débarquée de Philadelphie. Pour obéir aux dernières volontés de son père, elle se rend en Angleterre chez son oncle, le comte de Westbrooke, mais des marins maladroits font tomber sa malle dans le port de Liverpool. Démunie et un peu perdue, Sarah se voit réserver un accueil pour le moins étrange dans l’auberge où elle compte passer la nuit. À son réveil : stupeur ! Un homme nu partage son lit ! La voici compromise, et mêlée aux dangereuses affaires de famille du séduisant duc d’Alvord…

 

Mon avis :

 

Aimant les romans historiques, c’est tout naturellement que j’ai voulu découvrir les romances historiques de la collection Pemberley chez Milady Romance. Deuxième essai donc dans cette collection et encore une fois j’ai aimé.

 

-Ce que j’ai pensé du lire de façon générale :

 

J’ai apprécié le voyage dans l’Angleterre du XIXème siècle que ce livre nous offre. L’intrigue est intéressante et les personnages  le sont également.

 

-Ce que j’ai pensé de l’intrigue :

 

C’est une intrigue sympathique et pas trop simple qui nous est proposée ici. Tout commence avec une rencontre fortuite dans ce livre. L’histoire et la romance commencent alors à se mettre en place mais ce n’est pas tout. En effet, l’auteur ajoute à cette histoire d’amour, dont on connaît d’avance le dénouement (sans que cela gêne le plaisir de lire), une menace qui plane sur le couple et se traduit par des attentats contre la vie de James et des lettres de menace. Cela permet d’avoir une intrigue un peu plus recherchée que si l’on avait simplement l’histoire d’amour de nos deux héros, et personnellement j’ai apprécié.

 

-Ce que j’ai pensé du cadre spatio-temporel :

 

J’ai aimé découvrir ce roman avec en arrière-plan la société anglaise du XIXème siècle, dont on entrevoit à la fois l’envers et l’endroit (comprenez les transgressions d’un côté et les normes de l’autre).

 

- Ce que j’ai pensé des personnages :

 

J’ai beaucoup apprécié notre couple principal, mais également des personnages secondaires dont Robbie, Charles, Lizzie, tante Gladys et Lady Amanda. L’auteur nous offre une belle palette de personnages dans cette histoire, dont chacun a son intérêt.

 

Je trouve qu’elle a particulièrement bien dépeint la psychologie de ces deux personnages principaux, permettant aux lecteurs de suivre leur évolution.

 

-Ce que j’ai pensé du style de l’auteur :

 

Un style qui n’est pas recherché, mais qui est agréable à lire.

 

-Les petits défauts du livre :

 

Deux choses m’ont gênée lors de ma lecture de ce livre. En premier lieu, j’ai eu beaucoup de mal à admettre que l’héroïne soit aussi naïve en termes de sexualité et de procréation, bien qu’elle ait évoluée parmi des puritaines et qu’on soit au XIXème siècle. En effet, elle a tout de même la vingtaine et même s’il n’y a pas de cours d’éducation sexuelle, j’ai du mal à admettre qu’à son âge elle n’est pas au moins une vague idée de comment on fait un enfant. Et cela est d’autant plus difficile à admettre que son père était médecin. En second lieu, j’ai eu du mal à certains moments avec le manque d’adéquation entre la façon de parler des personnages et l’époque. Ce n’est pas arrivé souvent, mais j’ai tout de même été surprise quand c’était le cas.

 

Conclusion :

 

Même si ce livre n’est pas parfait, j’ai passé un très bon moment à le lire et c’est avec plaisir que j’achèterai le tome 2 qui paraîtra vendredi 22 juin.

Publié dans Romance

Commenter cet article