Rebecca Kean, tome 2: Pacte de sang de Cassandra O'Donnell

Publié le par Nastasia

reb210

Titre : Pacte de sang, Rebecca Kean tome 2

 

Auteur : Cassandra O’Donnell

 

Année de parution: 2011

  

Editeur : J’ai Lu

  

Genre : urban fantasy

  

Nombre de pages : 575

  

Prix : 12€ 

  

Résumé de l’éditeur (quatrième de couverture) :

  

Depuis que je suis devenue la tueuse attitrée de la communauté surnaturelle du Vermont, je n'ai plus une minute à moi, course-poursuite, exécutions, meurtres en série... bref je n'ai ni le temps, ni l'envie de m'occuper de ma vie privée. Alors quand mon ex, Michael, un vampire aussi sexy que redoutable a débarqué en ville, ça m'a un peu contrarié. Il faut dire que quand on se retrouve enceinte à 16 ans et qu'on plaque son amant, on n'est généralement pas très pressée de le revoir dix ans plus tard et de lui annoncer qu'il est papa. Du moins, pas avant d’être passée d'abord faire le plein chez Joe, le marchand d'armes du coin...

  

Mon avis :

  

Ce deuxième tome est une suite réussite par rapport au tome précédent. Comme annoncé à la fin du tome 1, Michael – l’ex-amant de Rebecca – fait son grand retour et est prêt à tout pour la récupérer.

 

-L’intrigue :

  

Rebecca Kean est désormais l’assayim officielle du directum de Nouvelle-Angleterre et doit faire face à toutes les nouvelles responsabilités qui lui incombent. Alors quand son ex-amant, Michael, pointe le bout de son nez en Nouvelle-Angleterre, cela ne l’arrange pas et même loin de là. Pourtant ce n’est que le début des problèmes pour Rebecca.

 

Comme dans le premier volume il y a beaucoup d’action et on ne s’ennuie pas, mais il y a également une place non négligeable qui est accordée au côté émotionnel de l’histoire et des personnages. Cela a pour conséquence de rendre cette histoire et ses personnages plus touchants que dans le premier tome et permet aussi une évolution positive de cette série qui va vers un approfondissement. Un approfondissement d’autant plus perceptible que de nombreuses révélations sont faites dans ce tome, à la fois sur le passé de Rebecca mais également sur d’autres personnages importants de la série. Ce deuxième tome propose donc une intrigue qui n’est absolument pas décevante ou ennuyeuse pour moi.

 

-L’univers développé par l’auteur :

 

Comme pour l’intrigue, on peut constater un approfondissement de son univers par l’auteur. Cela se fait notamment par le biais de la politique vampirique développée dans ce tome, mais aussi par le biais de l’explication du fonctionnement de la meute par exemple. L’auteur étoffe bien son univers dans ce second tome et j’espère qu’il en sera de même par la suite.

 

-Les personnages :

 

Les personnages évoluent dans ce second tome et on en apprend plus sur certains.

 

Rebecca reste fidèle à elle-mêmen bien qu’elle se montre plus humaine et sensible dans ce livre où elle laisse plus transparaître ses émotions, notamment vis-à-vis de Raphael. Les révélations sur son passé, ses pouvoirs et sa relation avec Michael permettent de mieux la cerner.

 

Raphael est de plus en plus attachant pour moi et j’ai trouvé les révélations sur ce personnage très intéressantes bien que trop peu nombreuses à mon goût, puisque ce personnage reste encore très mystérieux à la fin de ce tome. On sait bien peu de choses sur son passé et ses pouvoirs. J’espère que le troisième tome apportera des réponses à certaines de mes interrogations.

 

Le personnage de Bruce me plaît de plus en plus, je me suis réellement prise d’affection pour lui. Les révélations le concernant dans ce tome m’ont beaucoup touché, j’avais vraiment de la peine pour lui. Par certains côtés, il me fait vraiment penser au personnage de Jason dans Anita Blake et pas seulement parce que c’est un loup-garou. C’est surtout son côté je suis le meilleur ami de l’héroïne et non son petit ami qui m’a fait penser à Jason. Son côté nounou et fait du logis me rappelle plus Nathaniel en revanche. Dans la même idée, le personnage de Beth me rappelle un peu le personnage de Ronnie dans Anita Blake.

 

Mark est peu présent dans ce second tome, mais est en même temps assez présent dans celui-ci parce que Rebecca parle ou pense à lui à cause du problème du Malaat. Je ne sais pas quoi penser de lui, autant je le trouve énervant et en même temps je le plains (comme Richard dans Anita Blake au début).

 

Michael est un personnage qui s’est révélé être profondément antipathique pour moi. J’ai trouvé qu’il se comportait vis-à-vis de Rebecca de façon similaire à un gamin qui veut absolument ce jouet et pas un autre, et ce sans tenir compte des conséquences catastrophiques que cela peut avoir.

 

-Point négatif :

 

L’unique point négatif encore une fois c’est celui des trop nombreuses coquilles présentes dans ce livre et qui gâchent un peu le plaisir de la lecture.

 

-Conclusion :

 

Rebecca Kean est une très bonne série que j’adore et dont ce second tome est également un coup de cœur lu d’une traite. J’attends le tome 3 dont la sortie a été reportée au mois de mars 2012 avec impatience.

 

Ce tome a été lu et chroniqué dans le cadre de plusieurs challenges:

 

-Fang 's addict:

fangsaddict1

-Bad wings/good wings:

 challe13

-magie et sorcellerie littéraire:

 

challenges+Magie+%2526+Sorcellerie

Publié dans urban fantasy

Commenter cet article

Candyshy 09/09/2011 14:03


coup de coeur aussi pour ma part ^^
vivement la suite mais ça va être long


Nastasia 09/09/2011 15:04



Oui ça va être bien long d'attendre jusqu'à mars 2012 pour la suite, heureusement qu'on ne manque pas de livre à lire en attendant.