Les gardiens de l'éternité

Lundi 18 février 2013 1 18 /02 /Fév /2013 22:33

les gardiens de l'éternité 7Titre: Tane, Les gardiens de l’éternité tome 7


Auteur : Alexandra Ivy


Année de parution : 2012


Editeur : Milady


Genre : Romance Paranormale


Nombre de pages : 416


Prix : 8,20€


Appréciation : J’ai aimé


Résumé de l’éditeur :


Elle était sa cible. Elle deviendra sa compagne.


Tane est un Charon. Son rôle : traquer et tuer les parias vampires. Sa nouvelle mission : capturer Laylah, mi-humaine mi-djinn. Un jeu d’enfant selon lui. Il n’avait pas prévu que la fragilité de la jeune femme le toucherait en plein cœur.


 Mais avant de la séduire, il devra lui sauver la vie : de dangereux ennemis approchent, bien décidés à éliminer Laylah. Car le bébé qu’elle protège comme s’il était le sien est la clé de l’apocalypse.


Mon avis :


Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas replongée dans un tome de cette série que j’apprécie énormément, et je dois dire que dans l’ensemble je suis assez satisfaite de cette nouvelle lecture. En effet, si cette lecture s’est révélée divertissante et agréable, j’ai cependant pu relever plusieurs éléments qui m’ont gênée.


-L’intrigue :


Je n’ai pas de critique particulière à formuler au sujet de l’intrigue de ce livre. L’auteur tout en reprenant le schéma classique d’un roman de romance paranormale et le modèle type de sa série, c’est-à-dire la formation d’un couple d’âme sœur, arrive à nous proposer une vraie histoire qui n’est pas seulement un prétexte pour développer une relation amoureuse. Ainsi, ce qui est intéressant ici c’est que l’on continue d’avancer dans l’intrigue générale de la série,  en ayant des intrigues assez solides en dehors de l’histoire  d’amour de nos deux personnages.


- Un univers et des personnages familiers :


Il est appréciable de retrouver l’univers de la série que l’on commence maintenant à bien connaître au bout de sept tomes. Mais cela ne signifie pas pour autant, que l’auteur n’arrive pas à nous surprendre agréablement en nous faisant découvrir de nouveaux pans de son univers au fil des tomes, comme cela a été le cas avec la découverte des djinns et des Sylvermysts dans ce tome.


-Un manque de profondeur :


Au cours de la lecture de ce livre, j’ai été un peu gênée par l’exploitation trop superficielle de la psychologie de nos personnages que ce soit aussi bien Laylah que Tane. Dans le cas de Tane par exemple, l’auteur va vraiment trop vite entre le moment où il découvre ses sentiments pour Laylah et celui où il les accepte. Tane se retrouve face à un vrai choix cornélien, puisqu’il doit choisir entre son devoir de Charon et ses sentiments. Il devrait donc essayé de résister à cette attirance ou être un peu déchiré face à ce dilemme avant de faire un choix. Or,  de la manière dont se déroule les choses on a l’impression qu’il n’y a pas vraiment d’obstacle, alors qu’il y aurait eu matière à approfondir le ressenti de notre personnage sur la question. De façon générale, l’auteur est resté, pour moi, trop superficiel dans le développement de ses personnages.


-Le langage :


Cela ne m’était jamais arrivé avant avec un livre de cette série, mais j’ai vraiment éprouvé par moment une gêne face au niveau de langue et aux termes employés dans le livre. Paradoxalement, il y a des passages où le langage employé me faisait penser à celui de livres pour adolescent avec des expressions telles que « trop cool », et il y a d’autres passages où j’ai été réellement gênée par la vulgarité des mots employés.


-Le retour de la gargouille :


L’auteur a comme à son habitude intégré Levet au récit, apportant une bonne part d’humour et de situations comiques au récit, et le rendant ainsi plus léger.


Conclusion :


Malgré les éléments négatifs que j’ai pu relever dans ma chronique, j’ai passé un agréable moment à lire ce livre et j’ai vraiment très envie de lire le prochain tome.


Extrait :


« Il se baissa pour exécuter une petite révérence.


-Permettez-moi de me présenter. Levet, défenseur des damoiselles en détresse, prince charmant et surtout chevalier sur son fier destrier, à votre service.


Laylah n’en croyait pas ses oreilles. Elle avait assommé la gargouille d’un éclair lors de leur première rencontre. Elle n’imaginait pas qu’elle était aussi…Humm…Haute en couleur ?


-Bon Dieu, souffla-t-elle.


Le démon balaya ses paroles de la main.


-Non, non. C’est une erreur répandue, mais je ne suis pas une divinité. Enfin, à moins que vous n’estimiez qu’être un dieu du sexe… »

Par Nastasia - Publié dans : Les gardiens de l'éternité - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 3 décembre 2012 1 03 /12 /Déc /2012 23:27

gardiens de l'éternité 6Titre: Salvatore, Les gardiens de l’éternité tome 6


Titre en VO : Guardians of Eternity, book 6 : Beyond the darkness


Auteur : Alexandra Ivy


Année de parution : 2012


Editeur : Milady


Genre : Romance Paranormale


Nombre de pages : 474


Prix : 7,90€


Lieu de l’intrigue : les Etats-Unis


Appréciation : J’ai beaucoup aimé


Résumé de l’éditeur :


Salvatore Giuliani, roi des Garous, est à la recherche des sang-pur créées pour sauver son peuple de l’extinction. Mais dès l’instant où il sent le parfum de Harley, la jeune femme qu’il traque, retenue prisonnière par une bande de loups galeux, le violent désir qu’elle lui inspire oblitère tous ses autres instincts. Mais Harley n’a pas l’intention de se laisser faire malgré l’attirance immédiate qu’elle ressent pour Salvatore. Et leur histoire devra attendre car un ennemi pervers s’est juré de les détruire tous les deux.


Mon avis :


Comme vous l’aurez sans doute remarqué, je cumule les retards dans mes chroniques depuis cet été. La lecture de ce livre datant de juin mon avis sera très court.


Comme toujours avec les tomes de cette série, j’ai passé un très bon moment de lecture. Loin de nous décevoir, l’auteur continue à nous proposer des livres à l’intrigue intéressante et avec une  belle romance.


Dans ce sixième tome, on a pour la première fois un homme qui n’est pas un vampire mais un loup garou. Il s’agit de leur roi, Salvatore Giuliani, que l’on rencontre pour la première fois dans le tome 3 de la série. Quant à son âme sœur, il s’agit d’Harley la deuxième sœur de Darcy que l’on découvre dans ce tome.


Le schéma classique de la série est utilisé dans ce tome, mais je ne m’en lasse pas. En effet, l'auteur arrive à chaque fois à écrire une histoire différente et tout aussi intéressante, qui fait oublier ce schéma commun entre les tomes ou du moins qui ne le rend pas gênant. De plus, l’intrigue de ce tome est bien construite et les évènements s’enchaînent assez rapidement, ne nous laissant pas le temps de nous ennuyer.


J’ai pris plaisir à suivre leur histoire et j’espère qu’on entendra encore parler d’eux dans la suite de la série.

 

Challenge Romance Paranormale :

 

Challenge cat bones

Par Nastasia - Publié dans : Les gardiens de l'éternité - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 3 février 2012 5 03 /02 /Fév /2012 16:46

1201-eternite5

Titre : Jagr, Les gardiens de l’éternité tome 5

 

Titre VO : Guardians of Eternity, book 5 : Darkness Unleashed

 

Auteur : Alexandra Ivy

 

Année de parution: 2012

 

Editeur : Milady

 

Genre : Paranormal Romance

 

Nombre de pages : 479

 

Prix : 8€

 

Personnage principal : Regan Garrett et Jagr

 

Lieu et époque de l’intrigue: Les Etats-Unis à notre époque.

 

Résumé de l’éditeur (quatrième de couverture):

 

Jagr, le reclus, n’apprécie guère la compagnie. Mais certaines obligations lui incombent maintenant qu’il est membre du clan des vampires de Chicago. Il doit retrouver une sang-pur et la conduire auprès de sa sœur. Sauf que Regan Garrett ne compte pas se laisser faire. Elle s’est juré de ne jamais être à la merci d’un homme. Et encore moins d’un vampire arrogant. Tout ce qu’elle veut, c’est se venger du fae qui l’a emprisonnée durant des années. Pourtant, elle devra rapidement choisir entre sa soif de vengeance et une passion aussi sombre et dangereuse que la nuit…

 

Mon avis :

 

Ce cinquième tome est sans aucun doute le meilleur de la série parmi ceux qui sont parus à ce jour. Qu’il s’agisse de l’intrigue ou des personnages, j’ai adoré ce cinquième tome qui est un énorme coup de cœur.

 

L’intrigue de ce cinquième tome s’est révélée être intéressante et bien construite. On alterne entre de l’action,  des révélations et de l’émotion (amour, douleur, haine…), le tout étant bien dosé et formant un mélange qui a pour résultat une intrigue captivante. En outre, je trouve que les intrigues des différents tomes de la série deviennent de plus en plus étoffées et complexes de tome en tome, ce qui est très positif car on a non seulement une belle histoire d’amour mais également une intrigue solide.

 

Le couple formé par Jagr et Reagan est pour moi le couple le plus touchant et attachant de la série. Je trouve qu’Alexandra Ivy a su donner une réelle profondeur à ses personnages dans ce tome, qu’elle n’avait pas atteinte auparavant. Qu’il s’agisse de Jagr ou de Reagan, ils ont tous les deux un lourd passé qui les hantent et qui est sans doute à l’origine du fait que l’auteur a autant approfondi ses personnages d’un point de vue psychologique.

 

Le personnage de Jagr m’a particulièrement plu et touché, à tel point qu’à présent c’est lui et non plus Viper qui est mon personnage préféré dans cette série. Quant aux autres personnages présents dans ce tome, j’étais heureuse de retrouver Viper, Styx, Darcy, Levet et Salvatore, mais aussi de faire la connaissance de Tane. Un personnage par le biais duquel, l’auteur enrichit son univers en nous présentant les Charons, c’est-à-dire les vampires qui sont chargés de tuer les autres vampires quand ceux-ci ne se contrôlent plus.

 

Le seul point négatif de ce cinquième tome, c’est qu’un défaut du tome 1 y fait sa réapparition. Il s’agit de petites phrases qui desservent le livre (cf. chronique du tome 1 pour exemple). Heureusement, il y en a peu et ça ne m’a pas gênée outre mesure dans ma lecture.

 

Enfin, la grande surprise de ce cinquième tome c’est que pour une fois la totalité de l’intrigue ne s’achève pas à la fin du tome. En effet, une partie de l’intrigue reste inachevée et va se poursuivre dans le prochain tome qui devrait paraître en mai. L’attente va être longue.

 

Conclusion :

 

Véritable coup de cœur et meilleur tome de la série, je recommande vivement cette lecture.

 

Ce livre a été chroniqué dans le cadre de plusieurs challenges:

 

-Fang's addict:

 

fangsaddict1

 

-ABC- littérature imaginaire 2012:

 

1111290447301291289112699

 

-Romance Paranormale:

 

challenge victoria francès

 

-Bit-lit 2012:

 

Bit-lit-2012--logo-6-jpg[1]

 

-good wings/ bad wings:

 

challe13

 

-magie et sorcellerie littéraire:

 

challenges+Magie+%2526+Sorcellerie

Par Nastasia - Publié dans : Les gardiens de l'éternité - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 7 octobre 2011 5 07 /10 /Oct /2011 17:48

Yours For Eternity mm

Titre: Yours for eternity

 

Auteur: Alexandra Ivy, Hannah Howell, Kaitlin O’Riley

 

Année de parution: 2011

  

Editeur : Zebra

  

Genre : Paranormal Romance, recueil de trois nouvelles

  

Nombre de pages : 343

  

Prix : 7,70€

  

Résumé de l’éditeur (quatrième de couverture) :

 

"Highland Blood" by Hannah Howell - When Adeline Dunbar finds an abandoned baby on her doorstep, she sets out to find his clan. Attacked by a group of demon hunters, Adeline tries to flee her rescuer, vampire Lachann MacNachton. But escaping Lachann proves useless - as does denying the primal hunger he stirs deep within her...

 

"Taken by Darkness" by Alexandra Ivy - The daughter of a witch, Juliet Lawrence has inherited magical powers - powers that could be quite useful to Victor, Marquess DeRosa, London's most powerful vampire. But that's not all Victor desires of Juliet. He wants the unpredictable beauty in his bed - and he is accustomed to getting what he wants...

 

"Immortal Dreams" by Kaitlin O'Riley - Beautiful widow Grace Sutton is haunted by recurring dreams of a past life and a mysterious, handsome stranger. When Grace meets Stuart Phillips, Lord Radcliffe - the vampire who has been searching for her for over a century - her sensual dreams soon come true in the most unforgettable way...

 

Mon avis:

 

1) Highland Blood d’Hannah Howell:

Si je ne connaissais pas du tout cet auteur auparavant, c’est avec plaisir que j’ai fait sa connaissance avec ce recueil.

L’intrigue de cette nouvelle se déroule en Ecosse, au tout début du XVIème siècle. Or grâce à cela, j’ai eu le plaisir de découvrir l’anglais d’Ecosse, tout à fait compréhensible quand on lit déjà régulièrement en anglais britannique ou américain. Si l’histoire est assez simple je ne l’en ai pas moins apprécié.

 

Une jeune femme du nom d’Adeline, qui vit en marge de son village, car en tant que guérisseuse elle est soupçonnée de sorcellerie, recueille un enfant abandonné qui se révèle être différent des autres. Au bout de deux ans, craignant pour la vie de l’enfant et la sienne, elle décide de tout quitter pour l’emmener à Cambrun, lieu où vivraient des êtres semblables à cet enfant qu’elle aime plus que tout. Le voyage va se révéler difficile, car semé d’embûches, mais Adeline va faire la connaissance d’un allier de poids qui va l’aider contre  les divers obstacles rencontrés au cours de ce voyage.

 

L’auteur mêle habilement les genres du roman historique et de la romance paranormale ici, pour donner une nouvelle très agréable avec des personnages qui ne sont pas superficiels.

 

2) Taken by Darkness d’Alexandra Ivy:

Cette seconde nouvelle constitue la raison pour laquelle j’ai acheté cette anthologie. En effet, celle-ci appartient à l’univers de ma série de romance paranormale favorite : Les gardiens de l’éternité.

 

Cette nouvelle se déroule à l’époque de la Régence en Angleterre, et nous relate l’histoire d’un nouveau couple constitué de Victor, qui est le chef de clan des vampires de Londres mais également le frère de Dante (le vampire du tome 1 de la série), et de Juliet Lawrence qui est une jeune sorcière très convoitée.

 

Vous l’aurez compris ces deux-là sont destinés à devenir l’unique compagne ou compagnon de l’autre, mais pour en arriver là il va falloir franchir certains obstacles. Parmi ces obstacles, on ne trouve pas moins qu’un démon très puissant et pas sympa du tout, un mage, mais aussi une héroïne déterminée à ne pas tomber dans les bras de ce vampire coureur de jupons. Si l’intrigue n’est pas très originale en soi, elle a au moins le mérite d’être bien menée et de divertir le lecteur qui ne s’ennuie pas un seul instant.

 

La petite surprise de cette nouvelle c’est qu’on y retrouve un personnage récurrent de la série, notre chère gargouille française qui exaspère tous les vampires de cette série: Levet. Il ne change pas et continue de nous faire rire par ses actions ou ses propos. Le retrouver dans cette courte nouvelle était une très bonne surprise pour moi.

 

Je recommande chaudement la lecture de cette nouvelle aux fans de la série, mais également à ceux qui ne la connaissent pas encore et qui pourraient bien avoir envie de la lire suite à la lecture de cette nouvelle.

 

3) Immortal dreams de Kaitlin O’Riley:

Avec cette troisième et dernière nouvelle de ce recueil, j’ai découvert un autre auteur que je ne connaissais pas.

 

L’histoire se déroule en Angleterre à la fin du XIXème siècle. L’héroïne fait des songes qui semblent tellement réels, qu’elle à l’impression d’y vivre une seconde vie où elle est loin des tourments de la réalité. Mais tout bascule le soir où elle rencontre l’homme de ses songes. Qu’est-ce que cela signifie donc ? C’est ce que Grace Sutton va tenter de découvrir.

 

J’ai trouvé cette histoire très touchante, avec une héroïne qui fait de son mieux pour faire face aux difficultés du quotidien. Le jeu de l’alternance pas toujours bien nette entre le rêve et la réalité, avec l’auteur qui s’amuse à faire douter le lecteur est parfaitement bien orchestré ici. J’ai passé un très bon moment en lisant cette nouvelle.

 

Ce livre a été chroniqué dans le cadre de plusieurs challenges:

 

-Read in English:

challe10

-Fang's addict:

  fangsaddict1

-Good wings/Bad wings:

  challe14

-Magie et sorcellerie littéraire:

 

challenges+Magie+%2526+Sorcellerie

Par Nastasia - Publié dans : Les gardiens de l'éternité
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 7 octobre 2011 5 07 /10 /Oct /2011 14:26

couv47288796

Titre : Cezar, Les gardiens de l’éternité tome 4

 

Auteur : Alexandra Ivy

 

Année de parution: 2011

  

Editeur : Milady

  

Genre : Paranormal Romance

  

Nombre de pages : 477

  

Prix : 7€

  

Lieu et époque de l’intrigue: Chicago (USA) à notre époque et Avalon.

 

 

Mon résumé :

 

Dans ce quatrième tome, nous faisons la connaissance d’un nouveau couple, constitué d’un ancien conquistador espagnol devenu vampire : Don Cezar et d’une jeune femme dont on ne connaît pas la nature mais qui a déjà vécu plus de deux siècles : Anna Randal. Les deux protagonistes se retrouvent à Chicago alors qu’ils ne se sont pas revus depuis la nuit passionnelle qu’ils ont passé à Londres deux siècles plus tôt. Si Anna Randall est venue à Chicago en espérant des explications de Don Cezar qui s’est volatilisé après cette fameuse nuit, lui est là pour la protéger. Mais de qui et de quoi doit-il la protéger ? Quel est le lien de tout cela avec la véritable nature d’Anna ? Pour le savoir il vous faudra lire ce livre.

 

Mon avis :

 

Cette série est définitivement devenue l’une de mes séries favorites, et ma préférée parmi les autres séries de romance paranormale que je lis. Acheté dès sa sortie, j’ai littéralement dévoré ce quatrième tome en seulement deux jours.

 

-L’intrigue :

 

Une intrigue bien ficelée et efficace, dans ce quatrième tome, m’a tenue en haleine jusqu’au bout. J’ai particulièrement apprécié le fait que pour la première fois dans cette série on ait un couple qui se connaît déjà, avec un jeu d’alternance entre passé et présent. L’introduction de flashbacks dans l’histoire était vraiment sympathique.

 

J’ai beaucoup aimé les expressions en espagnol que Don Cezar utilise continuellement en parlant, c’est sexy et cela donne une touche très sensuelle au livre tout au long du déroulement de l’intrigue.

 

-L’univers développé par l’auteur :

 

L’élargissement de son univers dans ce tome en faisant intervenir les légendes arthuriennes, les oracles et les Faes étaient vraiment une bonne chose. En effet, cela permet à la série de se renouveler au lieu de tourner en rond.

 

-Les personnages :

 

On ne peut pas passer à côté de la similitude entre le personnage de Cezar et celui de Dante (le vampire ténébreux du tome 1). Tous les deux ont été punis et réduis à l’esclavage pendant plusieurs siècles par un groupe d’individus, ici le conseil des oracles (pour Dante le convent de sorcières) et ont pour mission de protéger une jeune femme : Anna dans le cas de Cezar (Abby pour Dante) qui ne les laisse pas indifférent. Cependant, cette similitude ne m’a en rien gêné car l’histoire de ce tome 4 se démarque des autres dans d’autres domaines.

 

Le personnage d’Anna Randal m’a bien plu, c’est une femme qui a su se débrouiller pour survivre et se forger un caractère plus affirmée. Elle n’est en rien une pauvre demoiselle en détresse qui attend que son chevalier servant viennent la sauver, elle est indépendante et capable de faire les choses par elle-même, c’est une femme forte comme je les aime. La façon dont elle tente de résister à l’attraction que Cezar exerce sur elle m’a amusée.

 

Le retour des personnages principaux  des trois tomes précédents, en incluant Levet, m’a fait très plaisir. J’aime l’idée qu’on garde une certaine continuité dans cette série malgré le fait  qu’on change de protagonistes principaux à chaque tome. Pour le moment, Viper reste mon personnage préféré dans cette série par rapport aux quatre autres vampires mais c’est désormais Cezar qui le suit de près.

 

Le personnage de Levet, personnage constant de la série depuis le tome 2, me plaît toujours autant car avec lui on sait d’avance que l’on va bien rigoler. J’ai notamment beaucoup ri des erreurs qu’il faisait dans des expressions toutes faites telles que « je n’arrive pas à mettre le doigt dessus »  qui devient « je n’arrive pas à mettre le pied dessus » avec lui.

 

-Conclusion :

 

Ce quatrième tome ne fait pas exception à la règle par rapport aux trois précédents, j’ai passé un très bon moment à le lire.

 

Je suis désormais impatiente de connaître la date de sortie du cinquième tome, qui sera consacré à Jagr, un vampire érudit, dont on a fait la connaissance dans ce quatrième tome.

 

Ce livre a été chroniqué dans le cadre de plusieurs challenges:

 

-Fang's addict:

fangsaddict1

-Good wings/bad wings:

  challe13

-The end of story:

  ll+%25282%2529

 

Par Nastasia - Publié dans : Les gardiens de l'éternité
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Lecture du moment

les joyaux noirs tome 1

Future lecture (ou en parallèle)

    femmes de l'autremonde 8

Coup de coeur du moment

Feed 1

Présentation

Recherche

Crédits

Toutes les bannières et images des fiches de saga réalisées pour ce blog sont le fruit du travail de ma soeur Dess (livraddict) et sa propriété.

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés